Slovénie

Par
Dernière étape postée il y a 12 jours
5 étapes
9 commentaires
2 abonnés
Un pays qui nous a surpris
Septembre 2020
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
Publié le 2 octobre 2020

Un pays qui ne fait pas trop de bruit, mis à part le Tour de France apparemment. Un pays, qui n’a pas de grands monuments ou de grands sites internationalement connu, mais pourtant la Slovénie ne laisse pas indifférent. Un pays deux fois plus petit que la Suisse, très nature, très vert.

En venant de l’Italie, le contraste est rapidement palpable. Ici c’est surtout des influences pays de l’est ou germanique - autrichienne. No speed, tout est propre, chacun hyper entretien son petit bout de terrain, ça respire l’écologie et le respect des autres.

Cliquez ici pour le parcours (940 km : 520 Cargol et 420 en Msx), nos points d'intérêts en Slovénie, bonnes adresses, lieux de bivouacs

KM
2546
KM
2546
Publié le 2 octobre 2020
en fond Smartno
en fond Smartno

C’est par l’ouest que nous entrons en Slovénie. Les plaines monotones de l’Italie du Nord et de la Vénétie respiraient de gros problèmes économiques, avec de nombreux commerces notamment d’ameublement et/ou de design fermés définitivement. Paysage de désolation sur des 10aines de km de grandes devantures en faillite. En quelques km, le visiteur se retrouve dans un pays collinéaire, des vignes qui poussent partout, des petits villages avec une belle petite église sur chaque mamelon, le paysage est tout de suite reposant.

Village de Smartno. De loin, il ressemble à d’autres petits villages similaires. Son attractivité est peut-être due au fait qu’il possède à son entrée un petit parking (une 20aine de place, gratuites), un passé médiéval avec des traces d’anciennes fortifications, tout piéton à l’intérieur, des vieilles photos avant restauration. Mais le village est tout petit quand même, nous en faisons le tour en 10mn, un restaurant bar dans une petite ruelle (occasion de goûter la bière locale, hic), aucune boutique, tout est tranquille, harmonieux, de l’authenticité avant tout.

z'iva le Touriste !
z'iva le Touriste !
T'es tout petit Cargol !
T'es tout petit Cargol !
Les boutiques de Smarto ;-)
Les boutiques de Smarto ;-)
d'autres boutiques...
d'autres boutiques...
un coin de Smartno non encore rénové
un coin de Smartno non encore rénové
Pour éviter des trous en façade
Pour éviter des trous en façade
The commerce de Smartno
The commerce de Smartno
1ère bière Slovène
1ère bière Slovène
Smartno 

Nous en ferons notre camp de base. Cargol sur le parking, la vue reste très sympa, les Msx à terre. Une journée découverte du coin avec les Msx. De beaux paysages, des églises sur les petits sommets, quelques attractions touristiques qui n’en sont pas (des vasques ou un pont de pierre naturel sur un torrent - mais y’a plus d’eau), ça monte, ça descend (10%, 15%…, des forêts, c’est tranquille et ça fait du bien). Proche de la zone montagneuse du Triglav (2860m), une superbe rivière, la Soca, avec des couleurs magnifiques qui te font presque oublier qu’elle est un peu froide quand même.

Vignes, mais le vin est bu jeune et froid, bof
Vignes, mais le vin est bu jeune et froid, bof
Souvenir de la Cargol Party
Souvenir de la Cargol Party
Piste forestière tranquille
Piste forestière tranquille
piknik champêtre
piknik champêtre
c'est un "Point de vue" religieux
c'est un "Point de vue" religieux
Kanal
Kanal
Village du coin
Village du coin
Paysage du coin
Paysage du coin
Smartno
Smartno
Tranchées, vestiges des années 1992-95
Tranchées, vestiges des années 1992-95
Alentours de Smartno 

Quelques clins d'oeil en passant :

 Slovénie, dépaysement assuré !
Parole de bénitier : Covid, les voies du Seigneur sont impénétrables ! 
KM
2887
KM
2887
Publié le 4 octobre 2020

Très peu de km en fait sépare les deux villes (rappelez-vous une 1/2 suisse !). Nous choisissons une petite route de montagne tortueuse avec une micro-station de ski au sommet d’un col. Une petite route forestière, le bivouac est facilement trouvé. Le coin pullule de lactaires délicieux, le fameux "Roussillous". Belle aubaine, feu de camp et voilà les champipis sur la grille avec un peu d’huile d’olive ou tout simplement en brochette. Un régal, le 6* au guide Michelin forestier, on a la banane ou plutôt la toque.

Environ 1000 m d'altitude, un coin bien sympa
Collecte fructueuse de Roussillous
Le bivouac en zone forestière
Zone de montagne et champipis, tout va bien 

Le lendemain nous arrivons sur Bled. Le coin touristique cliché de Slovénie. C’est en fait un lac de moyenne montagne, avec un passé historique important : église depuis le moyen âge sur une petite île au centre du lac, château moyenâgeux dominant le lac, résidence secondaire et de réception de Tito. Tour du lac de 6 km bien aménagé, loisirs et autres. On parle de village mais que du tourisme discret en fait. Le site reste magnifique avec des possibilités de petites randos points de vue.

Vlla Café Tito
Bled, et ce n'est pas la route qui nous a amené en hauteur 😉

Les très proches alentours (un rayon de 5 km) comportent aussi des balades avec des gorges superbes (entre les gorges et les randos, nous commençons à perdre nos kilos accumulés spécial Covid).

Bref un coin de la Slovénie à ne pas rater ! De plus la période mycologique est propice. Pas de pluies depuis longtemps, les cèpes ne poussent pas mais les lépiotes élevées (coulemelles) sont là en grands quantités. On en ramassera de sacrées portions, de quoi les goûter en salade, poêlée persillée ou en gratin, vous inquiétez pas on se laisse pas abattre !

en salade, à la poële ou en gratin, la coulemelle dans tous ces états
Des champipis ! 

Gorges de Vintgar

Coulemelles géantes
Tout prêt de Bled, les Gorges Vintgar 

Iglica falls et Gorges Pokljuka

et encore d'autres gorges originales à 5km de Bled 

Mais aussi... Curieusement quasiment pas de marché dans ce pays, hormis le fabuleux marché de Ljubijana la capitale (on en parle dans le prochain chapitre !). Les produits locaux se vendent surtout directement dans les fermes, mais pas de panneaux non plus.

le marché de Bled ! circulez rien à voir
les spécialités locales... sympas
Séchoir vide
Séchoir en cours
Ruches typiques

Coté bivouac nature sur Bled ou dans un rayon de 20km, c’est plutôt râpé, entre les panneaux d’interdictions, les habitants qui appellent les flics et les amendes qui sont salées, nous finissons notre camp de base pour quelques jours dans un camping tranquille. Ce dernier est choisi à quelques km du site, car les plus proches exagèrent graves (entre 35 et 50€ la nuit - Smic Slovène environ 900€ - no comment).

KM
3199
KM
3199
Publié le 6 octobre 2020

Sympa et à taille humaine

une capitale sans métro, sans embouteillage… Cela vous parle ? D’accord la Slovénie c’est petit, mais quand même. Comme il est bon quand ça respire la tranquillité et la sérénité.

Hein mamie, on est pas bien là ! J't'avais dit que je l'aurais cette place VIP !

Des architectures contrastées : tout piéton, le centre ville surprend par ces quartiers forts différents. Parfois influence viennoise, parfois une ambiance plutôt médiévale et certains coins le long de la rivière ressemble à Amsterdam. Tu voyages donc à moindres frais. L’histoire explique cela par des incendies, des tremblements de terres, des pouvoirs en place aux influences diverses suivant les temps. On a kiffé à déambuler, piétons, vélos et micro-taxi électriques gratuits se côtoient tranquillou.

Sympa pour une ville de 300 000 hbts 

De l’insolite

La milice Yougoslave

Des dragons un peu partout. Dérivé d’une légende grecque, le dragon y est un symbole depuis des siècles. En cherchant bien on le retrouve un peu partout, ponts, bouches d’égouts, fresque religieuse… Au détour d’une rue, nous avons croisé un autre clin d’oeil à l’histoire de ce pays au travers de la milice de l’ex-yougoslavie.

Le dragon dans tous ses états 

Parfois aussi décevant

Le château bof bof

Un château médiéval qui domine la ville, rénové de manière plutôt moderne. Pas aimé. Un petit quartier ancienne caserne laissé aux graffeurs ou autres artistes en tout genre. Mais quand tu rentres là-dedans, malgré quelques détails sympathiques, cela sent plutôt le squat et ambiance pas terrible, plutôt crado. De plus certains ont à priori tendance à déborder du lieu attribué, vers des immeubles voisins. Pas aimé, ou alors on se fait trop vieux pour apprécier.

Le quartier d'art 

Notre coup de coeur, un quartier marché unique en son genre

un immense secteur en plein centre avec des zones différentes : 6 jours sur 7 un marché extérieur et un marché couvert, bordé par une zone de petits bars ou guitounes à manger, rendant l’ensemble extrêmement convivial. Jouxtant aussi cet ensemble démesuré, une autre place qui reçoit des animations diverses. Le vendredi midi on y trouve une idée géniale : des chefs Slovènes viennent cuisiner dans leurs abris ouverts des plats d’origines diverses. Vous imaginez un marché de Noël de bouffe du monde. Cette idée est excellente, tous les vendredis de mars à octobre. Si cela peut donner des idées à quelqu’un pour mettre cela en place en France, ce serait cool ! Cochon de lait entier au barbecue, de la cuisine asiatique, des plats typiques slovènes, pâtisserie… Un vrai régal, pour les yeux, pour le nez et en plus des tables sont à disposition juste à côté ! et tout est propre ! Un séjour en Slovénie doit s’organiser pour ne pas rater le vendredi à Ljubjana ! Au fait cela fait plusieurs fois que vous buter sur la prononciation, on dit liubiana 😉

et vous n'avez pas les odeurs ! 
KM
3350
KM
3350
Publié le 8 octobre 2020

La grotte de Skocjan

Ne vous est-il pas arrivé de vous sentir tout petit, un espèce de Lilliputien face à un paysage grandiose, une nature exubérante, un lieu ou vous vous dîtes "wouahou, ah ouais quand même" ou alors qui vous laisse sans voix ? Des cavernes, des grottes, des gouffres, nous en avions déjà fait.

Mais là cette fois, c'est wouahou en-dessous, là sous nos pieds, sous terre. Un paysage extérieur, mais en fait il est à l'intérieur. De quoi y perdre son latin non ? Je suis dehors dedans, ou dedans dehors ? Ce n'est pas le ciel que tu vois mais de la roche loin là haut, très haut. Et tout en bas une rivière, et toi tu passes sur un pont de... 47m de haut, et plus encore au-dessus de ta tète. En fait tu es dans un immense canyon de plusieurs km. De la démesure, du délirant qui te laisse coi ou waouhou. Photos interdites à l'intérieur, vous ne verrez ci-dessous que 3 photos volées sur le net.

La grotte de Skocjan 

Les fermes Touristiques

Nous n'en aurons testé qu'une, à regret sans doute car ce sont les meilleurs restaurants de Slovénie, Très répandus ce sont les équivalents de nos tables d'hôtes avec souvent en plus la vente de leurs produits. A une 20aine de km des grottes, c'est dans un gros hameau au bout d'une route que nous en avons fais les frais à petit prix en plus 😉 Repas pur tradition, bien copieux et nourrissant : soupe bien riche, salade de tomates oignons concombre, veau mijoté et patates, crêpe fourré avec de la crème et nappé de chocolat fondu, le tout avec bien sûr les produits de la ferme (veau inclu) et fait maison... avec le litron de rouge et le petit digeo local 20€. Slurp !

Tourist Farm Pri Andrejevih
Familial et calme, maman nourrit ses bébés ouailles
Ferme de Narin et un petit pont de pierre au passage

Ne manque plus qu'à rejoindre la frontière en traversant des forêts et des forêts, faire un bout de route en Croatie pour passer ensuite en Bosnie. Résumé dans quelques jours...